Les dernières infos…

Mise à jour du lundi 19/10/20

Suite aux dernières annonces gouvernementales, nous venons de recevoir les directives de la Direction de la Jeunesse et des Sports :
–  Au moins jusqu’au samedi 14/11 inclus, le gymnase fermera ses portes à 20h30. 
–  La reprise sportive est autorisée pour certains publics dérogatoires, notamment les mineurs ainsi que les personnes munies d’une prescription médicale (à ne pas confondre avec un certificat médical d’aptitude au sport). Le préfet de police de Paris a donc modéré son interdiction, en reconnaissant que la pratique sportive est belle et bien bénéfique pour la santé physique et psychique. Voici une liste non-exhaustive des motifs de santé qui peuvent être admis : asthme, diabète, hypertension, mal de dos, scoliose, problèmes de posture, surpoids, dépression, burn-out… Si le médecin vous demande quelle activité il doit mentionner, il faut indiquer cirque.

Si vous pouvez bénéficier de l’une de ces deux dérogations, merci de nous envoyer un message sans tarder via la rubrique Contact, afin que nous puissions évaluer le nombre de personnes concernées et la faisabilité d’une réouverture partielle des cours. Il faudra également nous préciser si vous êtes disponible sur d’autres créneaux de même niveau (en indiquant le plus de choix possibles), car nous ne savons pas encore si nous pourrons rouvrir tous les cours non-impactés par le couvre-feu : cela dépendra du nombre de participants. Nous vous conseillons également de prendre rendez-vous chez votre médecin au plus tôt. Lorsque nous aurons fait le point, nous tiendrons tout le monde au courant sur cette page (pas de réponse individuelle faute de temps) : quel cours rouvrira et à partir de quand. Nous espérons pouvoir vous proposer quelque chose à partir de la semaine prochaine.

En attendant, n’oubliez pas que le 2ème cours en ligne est disponible ! Le lien vers les vidéos vous a été envoyé par email. Si vous ne le trouvez pas dans votre boîte de réception, pensez à vérifier le dossier spams. Nous avons vraiment hâte de vous retrouver…
Alexandra ROBIN et l’équipe de CIRKOUM

P. S. : nous prévoyons de ré-agencer le calendrier des cours, lorsque la réouverture pure et simple des gymnases sera autorisée par le gouvernement. L’année vient juste de commencer et l’heure du bilan n’est pas encore arrivée…


Résumé de la situation pour celles et ceux qui n’avaient pas suivi…

Dans la soirée du mercredi 23/09, le ministre de la santé faisait un discours annonçant brutalement la fermeture des gymnases parisiens à partir du lundi 28. Sachant que notre rentrée était prévue le lendemain, ce fut très difficile à la fois logistiquement et moralement de maintenir le cap, afin d’assurer correctement les quelques jours de reprise. En effet, la rentrée représente toujours une charge de travail considérable et y faire face tout en gérant cette crise imminente fut extrêmement épuisant et complexe.

De son côté, la Ville de Paris nous a informé par email le jeudi 24, qu’elle tentait de faire annuler cette fermeture. Mais ce fut en vain car au final, vendredi 25 vers 20h, nous avons reçu un message de la Direction de la Jeunesse et des Sports nous annonçant que le Préfet de police de Paris avait décidé de faire du zèle et d’en avancer la date au lendemain matin !!!

En pleine rentrée, c’est un coup très dur pour tous les lieux de pratique corporelle, qui ont fait beaucoup d’efforts pour s’adapter aux mesures conseillées : mise en place d’un protocole de reprise et budget conséquent pour l’achat des fournitures sanitaires. Nous avons déjà beaucoup souffert de la précédente fermeture qui, elle, n’avait même pas été annoncée : on nous a juste mis dehors un samedi après-midi, en plein cours… Force est de constater que dans tous les domaines, la gestion de cette situation est véritablement calamiteuse en termes d’organisation et de communication ! Nous sommes consternés, désolés… Les mots manquent pour partager notre ressenti face à ce rouleau compresseur de rêves, qui nous autorise à nous entasser dans le métro pour aller travailler, mais pas à pratiquer une activité physique. Une activité pourtant mise en place dans des conditions de respect des préconisations officielles et bénéfique dans la lutte contre la propagation du virus, car elle renforce le système immunitaire.

Pour autant, nous ne baisserons pas les bras ! Cette école dédiée exclusivement au tissu aérien est unique en France ; elle a demandé une somme de travail gigantesque pour voir le jour… Et Il faut qu’elle survive à cette crise, qui impacte lourdement tout le secteur culturel et sportif.