Le professeur

Les cours sont dispensés par Alexandra ROBIN, artiste de cirque en activité de 1998 à 2012. Enseignante depuis 1997, elle est titulaire du brevet fédéral (BIAC), obtenu par VAE en 2005.

FORMATION

Parallèlement à ses études (Bac C, Hypokhâgne, licence Lettres & Arts), elle se passionne pour les Arts du Cirque et intègre l’École Nationale du Cirque, alors dirigée par Annie Fratellini. Elle y reçoit une formation polyvalente, puis se spécialise en fil de fer auprès de Manolo Dos Santos. Elle suit également les cours de contorsion d’Ericka Maury-Lascoux (duo Les Mandragores) et s’intéresse à une discipline naissante : le tissu aérien. Ceci l’amène à intégrer un petit groupe d’artistes qui se forme au Théâtre Trévise auprès de Gérard Fasoli (directeur du CNAC), à qui l’on doit la paternité de cette spécialité.

Afin d’élargir son registre scénique, elle suit des cours de mime moderne avec Ivan Bacciocchi, de clown avec Hervé Langlois et de bouffon au Samovar. Elle pratique également le Yoga, le Tai Chi Chuan et suit de nombreux cours de danse pour enrichir son vocabulaire corporel : danse classique, danse contemporaine, contact-improvisation, Lindy Hop, danse africaine, danse orientale, danse indienne et Butō. De passage en Inde pour un stage de Kathakali avec Kottakkal Nandakumaran Nair, elle met le cirque en pause pour prolonger son séjour et entre à la Dharani School of Performing Arts, afin d’y étudier intensivement le Bharata Natyam et le chant carnatique.

De retour en France, elle se forme aux étirements de chaînes musculaires avec Norbert Grau (Stretching Global Actif) et à l’Anatomie pour le Mouvement® avec Blandine Calais-Germain, dont elle devient l’une des assistantes. En 2007, elle fonde Anatomie pour le Cirque® : travail de recherche axé sur la prévention des blessures.

PARCOURS PROFESSIONNEL

Elle travaille comme fildefériste et acrobate aérienne sur tissu pendant 15 ans. Après ses débuts chez Romanès Cirque Tzigane, elle intègre diverses compagnies de nouveau cirque comme le cirque Larue Foraine d’Adrienne Larue et la cie. Les Farfadais. Elle présente ses numéros dans des cabarets (Cabaret Sauvage, Urban Cabaret, L’Atelier du Plateau fait son cirque) et participe à des spectacles pyrotechniques, des sons & lumières et des reconstitutions historiques : spectacle Salamandre au château de Chambord, spectacle médiéval au château de Chinon avec la cie. des 4 Lunes, centenaire du casino d’Arcachon, 14 Juillet au château de Marly-le-roi… Elle met également son talent au service de l’évènementiel : mariages au château de Santeny, banquets du Tastevin en Bourgogne, spectacles de Noël au Palais des Congrès de Rouen, congrès Volkswagen en Italie, Danone Nations Football Cup… Ponctuellement, ses numéros font des apparitions dans le monde de la mode : défilé Stella Cadente au Carrousel du Louvre et photos dans des magazines (couverture de Maxi-Allemagne, article dans Vogue avec Romanès et dans Allegra avec le Cirque du Grand Céleste de Bruno West).

En complément de ce travail d’interprète, elle fonde la cie. Les Semeurs d’Etoiles avec le jongleur Paolo Silva. Ensemble, ils créent des spectacles de nouveau cirque réunissant des artistes de divers horizons (cirque, mime, danse, théâtre), qu’ils présentent dans de grands festivals comme Avignon et Aurillac.

Forte de ces expériences, elle s’oriente de plus en plus vers la transmission et devient chargée de cours au département sport de l’université Paris VIII. Elle y enseigne les arts du cirque de 2005 à 2008, avant de se consacrer pleinement à Cirkoum. Membre de la Commission Santé de la FFEC de 2005 à 2006, elle assure également des missions de conseil pour diverses structures en France et à l’étranger.